Connect with us

IDÉES DE FILM

SINGING IN THE RAIN : à voir et revoir ! – Idée de Film

Published

on

Singin In The Rain : la comédie musicale qu’il faut avoir vue!

“I’m singin’ in the rain, Just singin’ in the rain” … Quoi de mieux que de se replonger dans un classique du cinéma ?
Il faut dire ce qui est : Singing In The Rain est bel et bien LA comédie musicale par excellence.

Réalisée en 1953 par Stanley Donen et Gene Kelly, elle met en scène le fameux Gene Kelly, ainsi que Debbie Reynolds (qui n’est autre que la mère de Carrie Fisher, dont vous aurez certainement entendu parler) et Donald O’Connor. Tous plus talentueux les uns que les autres, ils nous proposent un véritable show digne des années 30. Inutile de préciser que la VO est incomparable à la VF !

L’histoire se déroule en 1927. Don Lockwood et Lina Lamont (interprétée par Jean Hagen) sont les stars du cinéma muet. Si Don est beau, talentueux et intelligent, Lina, elle, est stupide, capricieuse et méchante. Dotée d’une horrible voix geignarde et ridicule, elle est persuadée que Don est amoureux d’elle. Mais lui, tombe peu à peu sous le charme d’une jeune danseuse, originale et décomplexée. Alors que leurs films ont un succès phénoménal, arrive le parlant, qui va bouleverser leur vie. Suite au succès du « Chanteur de Jazz », le public sera attiré par le son et les salles projetant des muets seront vite désertées.

 

Singing In The Rain nous fait vivre un moment historique

 

Singing In The Rain, grâce au parcours de ces personnages, nous fait vivre le passage du cinéma muet au parlant qui, nous pouvons l’affirmer, a bouleversé les codes hollywoodiens de l’époque ainsi que la vie de bon nombre d’acteurs.

Les personnages sont tous très bien écrits. Don, Cosmo et Kathy sont très attachants, contrairement à la fameuse Linda que les réalisateurs arrivent à nous faire détester. Don, Cosmo et Kathy font tout : ils dansent, chantent, et jouent à la perfection. Il faut avouer que leurs différents numéros musicaux sont assez impressionnants.

Nous sommes transportés dans cet univers, coloré, musical, rafraîchissant voire presque magique, malgré un thème qui reste tout de même dramatique puisqu’il relate l’histoire de nombreux talents, oubliés à cause de la sonorisation.

En définitive, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, si vous avez un moment, (re)regardez ce grand classique qui n’a pas vieilli et a inspiré plus d’un film !

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.