Connect with us
Life Sentence Life Sentence

ACTUALITÉS

LIFE SENTENCE : Un début de série prometteur ! – La Critique

Published

on

Life Sentence : notre verdict sur la comédie feel good du moment !

 

La chaîne CW a sorti le premier épisode de Life Sentence le 7 mars. On retrouve avec enthousiasme l’actrice Lucy Hale, la star de Pretty Little Liars, en solo dans cette série (très) prometteuse. Le scénario de cette comédie dramatique est plutôt simple mais reste efficace. Richard Keith et Erin Cardillo imaginent l’histoire d’une jeune femme Stella, atteinte d’un cancer en phase terminale. Après huit longues années de soins intensifs, elle apprend qu’elle ne va (finalement) plus mourir.

 

 

Dans ce premier épisode de Life Sentence, on assiste à 40 minutes intenses. Puisque cela ne suffisant, Stella découvre que sa famille lui a menti toute sa vie, pour ne pas l’inquiéter davantage. On partage et découvre, en même temps que Stella, les secrets les plus inavouables de son couple, mais aussi de sa famille. Finalement, Stella doit apprendre à connaître ses proches qui lui mentait depuis trop longtemps.

Son mari lui cachait la vérité sur ses gouts et ses envies pour ne pas heurter sa femme. Il avoue ne pas aimer être son oreiller pour dormir, ils font l’amour de la même façon depuis trop longtemps, Love Actually n’est pas son film préféré, et il veut être père un jour… Bref et si Stella ne connaissait plus vraiment l’homme qu’elle a épousé sur un coup de tête ? En fait, la vraie question dans cette série devient le “Et si…?”. Et si Stella pouvait surmonter les obstacles ?

Life Sentence – une série réconfortante !

Life Sentence respire l’optimisme, et ça nous réconforte. En effet, la série nous plonge dans une comédie dramatique à la limite du film à l’eau de rose. Mais…vraiment qu’est ce que ça fait du bien de voir une série pleine de vie. En effet, peu importe ce qui tombe dans la vie de Stella, tout finit par rentrer dans l’ordre. Enfin, on imagine…nous sommes qu’au premier épisode. Son cancer ? elle finit par le prendre du bon côté et à l’accepter. Au final, tous les problèmes trouvent une solution. Le scénario garde toujours une part de drame tourné avec auto-dérision et humour. Et ça, ça fait réellement du bien. Et puis… le sourire de Lucy Hale et son regard de biche nous attendrit immédiatement. Étrangement, on ne ressent pas de la pitié ou de la compassion pour son personnage.

 

 

De plus, le casting de Life Sentence fonctionne très bien avec ce duo : Lucy Hale (Stella) et Elliot Knight (Wes). On ressent une relation fusionnelle entre ces deux personnages, surtout dans la dernière scène de l’épisode 1. Wes retrouve Stella à l’hôpital après l’échec de la soirée. Ils échangent leurs sentiments, se dévoilent petit à petit. La chaîne diffuse la suite de la série le 14 mars !

 

Powered by WP Review
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.