Connect with us

IDÉES DE FILM

C’est arrivé près de chez vous – Billet d’humeur #24

Published

on

c'est arrivé près de chez vous

Entre humour et violence crue, Remy Belvaux et André Bonzel prennent le pari risqué de mélanger comédie, drame, et policier. Avec un Benoit Poelvoorde très jeune, mais déjà irrésistible, le film fait partie de ces imprévues qui réussissent. Souvent critiqué et moqué lors de sa sortie en 1992, “C’est arrivé près de chez vous” a pour la plupart du temps était mal compris.

 

C’est arrivé près de chez vous est un film incompris…

 

Beaucoup de critiques ont dénoncé l’absence de pudeur dans les scènes de violences. Effectivement, le film cherche à troubler le spectateur en adoptant plusieurs codes à la fois. Le terme “victime de son succès” n’aura jamais été aussi évocateur. Les journalistes (pas tous) étant tellement brouillés par le film que la plupart l’ont reçu au premier degré. Mais, il s’agit bien évidemment d’une comédie avant tout. L’accentuation des violences se veut comique et non choquante. Le procédé de réalisation prête à la confusion lui aussi. Filmés façon reportage, caméra à l’épaule, les personnages du film s’adressent plusieurs fois aux spectateurs durant le film. Un style bien connu (notamment par la Nouvelle Vague) mais qui est poussé à son paroxysme dans “C’est arrivé près de chez vous“.

 

C’est arrivé près de chez vous, un scénario parodique

 

L’histoire ? Une équipe de journalistes suivent un tueur en série pour un documentaire. Le spectateur regarde donc du point de vue de la caméra le documentaire en direct. Un scénario original donc et surtout une parodie de la télévision et des émissions sensationnalistes. Une fois de plus, le premier degré n’est pas franchement recommandé pour ce film.

 

Un Benoit Poelvoorde déjà très en forme

 

Benoit Poelvoorde est un grand acteur. Magistral dans “C’est arrivé près de chez vous“, le belge bouffe la caméra et le film avec se répliques cultes et son accent que l’on ne changerait pour rien au monde. Quasiment seul du début à la fin, film ne vit que grâce à son talent et son intelligence. Difficile de savoir la part de dialogues écrits et d’improvisations. Il n’existe définitivement qu’un seul roi en Belgique : Benoit Poelvoorde.

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.