Connect with us

IDÉE DE FILM

The Hot Spot – Don Johnson est bien loin de Miami Vice / LA CAVERNE DES FILMS #8

Published

on

The Hot Spot

The Hot Spot : Un trio infernal pour un thriller culte

Sixième et avant-dernière réalisation de Dennis Hopper, The Hot Spot, est un thriller érotique prenant, mais qui a mal vieilli.

L’histoire que j’ai avec ce long-métrage date d’il y a une dizaine d’années. C’est dans le magazine « Les Années Lasers » que j’ai découvert ce dernier. La MGM allait le sortir en DVD pour la première fois et l’un des journalistes du mensuel avait écrit une critique plutôt positive.

Ce qui m’avait tout de suite attiré, c’était son casting. On y trouvait un Don Johnson post Miami Vice. Une Virginia Madsen qui commençait à se faire une place dans le milieu du cinéma. Ainsi qu’une jeune Jennifer Connelly qui avait déjà un gros bagage à Hollywood (Labyrinthe, Phenomena ou Il était une fois en Amérique). Puis il faut avouer que ce beau petit monde était dirigé par Dennis Hopper, dont Easy Rider et Color sont tout de même des superbes références. On ne dira pas forcément cela de The Last Movie ou de Chasers.

The Hot Spot – Un thriller érotique avant tout

The Hot Spot fait partie d’un genre de films, thriller érotique, qui a été très exploité entre la fin des années 80 et le début des années 90. De plus, tous n’ont pas connu un succès au cinéma. La plupart ont été des échecs cuisants au Box-Office. En effet, c’est un exercice très risqué et il ne suffit pas de voir des fesses pour appâter le spectateur. Il faut aussi un très bon scénario. Et The Hot Spot a souffert de cela.

Il faut avouer que le long-métrage est tout sauf mauvais. Il possède une ambiance très Hitchcockienne, cependant, nous savons déjà ce qu’il va se passer au bout d’une demi-heure. Le hic est que le film dure 2 heures 10 minutes.Et bien que Dennis Hopper essaye de brouiller les pistes en tirant sur les ficelles, nous ne sommes étonnés de rien au final.

The Hot Spot – Un casting prometteur mais qui en est resté là

 

Nous ne pouvons pas dire que l‘après Miami Vice ait été très glorieux pour Don Johnson.  Le comédien n’a jamais vraiment explosé au cinéma malgré d’excellents rôles. En l’espace de cinq ans, il est passé de tête d’affiche à second couteau. Effectivement, il ne pouvait pas porter un film sur ses épaules. Dans The Hot Spot, il casse son image de flic romantique et devient un voleur, séducteur, mais qui ne réfléchit pas beaucoup.
Concernant les comédiennes, Virginia Madsen est très sensuelle, en jouant une sorte de Maryline Monroe manipulatrice. Séductrice. Calculatrice. Et très dangereuse. Ce qui est totalement le contraire de Jennifer Connelly qui interprète une jeune femme naïve. Innocente et qui se fait manipuler. Le trio infernal fonctionne à merveille, et on y ressent une ambiance remplie de mensonge, de trahison, de violence et d’érotisme.

Malgré son échec au box-office et son scénario un peu bateau, The Hot Spot est un film culte à redécouvrir.

 

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.