Connect with us
Sleepy Hollow Sleepy Hollow

IDÉE DE FILM

Sleepy Hollow – Prenez garde au cavalier sans tête ! – Idée de film

Published

on

Sleepy Hollow – Une légende au cœur d’un village

Vous aimez les histoires étranges ? Les créateurs monstrueuses vous donnent des frissons ? Et vous appréciez les histoires d’amour ? Alors Tim Burton est l’homme qu’il vous faut. En 1999, il réalise Sleepy Hollow, et c’est l’idée de film du jour.

1799, Ichabod Crane est un détective new-yorkais, peureux et maladroit. Il est connu de la ville pour ses interventions peu communes sur des corps défunts. Il utilise ces méthodes scientifiques afin de résoudre des enquêtes. En effet, il est le seul à pratiquer cette activité et se voit être rejeté pour cela. Néanmoins, il est envoyé par la police démêler une affaire de meurtres dans la ville de Sleepy Hollow. Plusieurs corps ont été retrouvés décapités. Bizarre… Mais une légende pourrait être à l’origine de ces morts. Un cavalier sans tête tué pendant la guerre d’indépendance des États-Unis. Un mercenaire qui serait revenu des enfers dans le but de faucher des têtes. La ville est perturbée et a besoin de se débarrasser de cette créature des enfers. Comment Ichabod Crane va-t-il résoudre l’enquête ? À vous de le savoir…

Sleepy Hollow, le style Burton fonctionne toujours aussi bien

C’est le huitième film du réalisateur Tim Burton, et on est toujours aussi fan ! Le film est composé comme la plupart des films de Burton : une histoire glauque avec une créature morbide et une histoire d’amour. La recette fait toujours l’unanimité. Burton est souvent critiqué pour faire les mêmes films mais si ça fonctionne, pourquoi cracher dessus ? Nous retrouvons le poulain de Burton, le sombre Johnny Depp qui joue parfaitement bien le détective maladroit. Ce qui parfois retire le charisme du personnage et qui fait que le spectateur peut avoir du mal à s’attacher à lui.

On succombe immédiatement au charme de Christina Ricci interprétant Katrina Van Tassel. Elle joue une jeune fille qui tombe amoureuse d’Ichabod mais ne crève pas l’écran. Un jeu fade, qui la rend presque invisible. Même si pour sa défense, Burton ne la met pas vraiment en avant. Il met plus en lumière Depp, personnage clef qui découvre en même temps que le spectateur l’intrigue et l’enquête.

C’est peut être parce qu’il est assez rare de voir comme personnage féminin quelqu’un d’autre qu’Helena Bonham Carter. Une actrice au talent conséquent. Pas de chance pour Christina Ricci. Autre bémol, la musique. Burton a toujours été très à cheval sur ses bandes originales. Il a toujours côtoyé son ami Danny Elfman, grand compositeur connu pour ses nombreuses oeuvres. Celle d’Edward aux mains d’argent, celle de L’étrange Noël de monsieur Jack et tant d’autres… Mais sur ce film, la bande originale est inexistante. Une histoire intéressante à raconter, un réalisateur de génie et un compositeur agréé : tout pour avoir une excellente B.O ! Eh bien non…

Quelques petits défauts parsemés Sinon, le style Burton fonctionne toujours aussi bien et vous fera passer un excellent moment. Alors foncez-y !

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.