Connect with us
mars attacks! mars attacks!

IDÉE DE FILM

Mars Attacks !, une invasion alien ridiculement comique – Idée de film

Published

on

Mars Attacks ! , le tout premier film de science-fiction de Tim Burton

On aura beau dire, les années 90 auront été très prolifiques pour Tim Burton ! Durant cette période, il est très productif et sort plusieurs de ses grands succès tels qu’Edward aux mains d’argent, Ed Wood ou encore Sleepy Hollow. Mais nous préférons nous intéresser à son tout premier film de science-fiction, sorti en 1996 : Mars Attacks !

Ça y est, c’est confirmé, les Martiens existent bel et bien ! Ils sont petits, possèdent un corps rachitique, un immense crâne duquel leur énorme cerveau dépasse et émettent tous des cris semblables à ceux d’un canard enragé. Sur Terre, le président des Etats-Unis James Dale décide qu’il est grand temps d’établir le contact avec les extraterrestres. Surtout des relations cordiales entre les deux planètes. Pour se faire, ils vont utiliser un traducteur mis au point par le professeur Donald Kessler pour dialoguer avec les aliens et les accueillir en plein milieu du désert.

Une délégation de martiens est envoyée et, alors que l’ambassadeur caquète, le traducteur dit aux humains qu’ils “viennent en paix”. Mais, alors qu’un spectateur relâche une colombe, le diplomate alien sort subitement son arme et pulvérise l’oiseau avant d’ordonner l’attaque de la foule. Les martiens n’étaient en réalité pas là pour faire copain-copain avec nous mais bel et bien pour nous envahir. La guerre est déclarée, Mars attaque !

Mars Attacks! est un film hilarant

Bien que connaissant un succès absolument colossal au box-office mondial, surtout grâce à l’Europe, Mars Attacks! est un réel échec sur le sol américain. Et pour cause, la même année sort Independence Day et le choc entre les deux films retentit bien vite. Contrairement à Independence Day, Mars Attacks! se moque ouvertement des Etats-Unis et de son patriotisme exacerbé voire orgueilleux. Les martiens humilient littéralement la nation de l’Oncle Sam en détruisant son Congrès, brûlant son drapeau, ravageant ses armées… Et, crime de lèse-majesté, ils vont jusqu’à agresser le Président. De l’autre côté, les trois quart des humains mis en scène sont des losers ou des névrosés. Alors on comprend mieux pourquoi le public américain lui préfère le blockbuster de Roland Emmerich où la grandeur grandiloquente de leur fière patrie aura été consciencieusement honorée.

Du casting, on ne peut évidemment pas passer à côté des prestations de Jack Nicholson. Oui, on parle de plusieurs prestations car l’acteur interprète deux personnages. Le Président Dale et Art Land, un commercial immobilier travaillant à Las Vegas et ayant bien trop peu de temps à consacrer à son épouse Barbara. Cette dernière, jouée par Annette Bening, est absolument délicieuse. Une femme déçue par sa vie et son mariage qui tente tant bien que mal de trouver le bonheur à travers des thérapies hippies à deux sous. Elle se porte d’ailleurs bien mieux après quelques verres d’alcool et devient relativement dangereuse face aux aliens !

Pierce Brosnan est également bien sympathique en professeur Kessler. Il est l’inventeur du traducteur, fringant scientifique prétendant comprendre les martiens. En fait, il ne sait rien faire d’autre que le paon dans les talk-shows populaires. Et on peut enfin citer Glenn Close en first-lady américaine pincée qui semble plus inquiète à propos des biens de la Maison Blanche qu’au sujet de l’invasion extraterrestre qui a lieu.

Oui, Mars Attacks! est un film hilarant qui peut indubitablement sembler très kitsch aujourd’hui, avec ses vieux effets et son atmosphère très 90’s. Mais c’est une bonne distraction, parodie croquante des grandes fresques de science-fiction dont on a aujourd’hui l’habitude. N’hésitez pas à le visionner pour passer un bon moment !

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.