Connect with us
Le Magicien d'Oz Le Magicien d'Oz

IDÉE DE FILM

Le Magicien d’Oz, le film le plus vu au monde – Idée de film

Published

on

Le Magicien d’Oz, un film musical aux airs entraînants

Il nous est tous arrivé d’entendre un critique ou un cinéphile qualifier un film de “légende” ou de “classique”. Sans doute, parfois à tort. Il existe bel et bien des films “cultes” en raison de l’impact qu’ils ont pu avoir sur le cinéma. Ils disposent alors en général d’une aura colossale ou d’un statut sacro saint parmi les aficionados du grand écran. C’est le cas du Magicien d’Oz sorti en 1939.

Dorothy Gale est une jeune fille rêveuse et débordante d’imagination. Elle vit avec sa tante et son oncle dans une ferme au beau milieu du Kansas. Mais sa vie n’est pas de tout repos. En effet une voisine acariâtre désire par dessus tout euthanasier son chien Toto après que celui-ci l’ait mordillé. Dorothy décide de s’enfuir alors en compagnie de son ami à quatre pattes. Mais se ravise en repensant à sa tante. Sur le chemin du retour, elle est malheureusement prise dans une immense tornade.

La petite et son chien, n’ayant pas eu le temps de se réfugier dans leur cave, finissent emportés par la tempête. Ils se réveillent dans un monde enchanté : le pays d’Oz. Voulant pouvoir rentrer au Kansas dans le but de retrouver sa famille, Dorothy se met en route pour la cité d’Emeraude. Elle souhaite rencontrer le grand Magicien d’Oz qui gouverne sur le royaume. Mais c’est sans compter sur les manigances de la Méchante Sorcière de l’Ouest qui veut la mort de la demoiselle…

Le Magicien d’Oz sait proposer des atmosphères et décors variés

Oui, l’histoire du Magicien d’Oz est relativement simple ni sans grand rebondissement. Cependant, on ne peut nier qu’il possède cette fibre naïve des contes de l’enfance. Adapté du roman éponyme de  L. Frank Baum publié en 1900, le film a choisi d’être un film musical aux airs entraînants et désormais célèbres tel qu’Over the Rainbow ou encore We’re Off to See the Wizard.

Certes, aujourd’hui les effets spéciaux et certains costumes paraissent on ne peut plus kitsch et moins impressionnants. Mais le film sait proposer des atmosphères et décors variés. Que l’on admire la splendeur majestueuse de la Cité d’Emeraude ou le village féérique des lutins Munchkins, ils viennent tous rehausser tout le cachet de l’aventure fantastique que vit la petite Dorothy.

Cette dernière est interprétée par Judy Garland. Elle est la huitième meilleure actrice de légende par l’American Film Institute, qui signe certainement ici le plus grand rôle de sa carrière. Elle est l’incarnation parfaite de l’héroïne naïve mais espiègle qui n’a pas peur de se dresser intrépidement contre les menaces qui se dressent sur sa route. En parlant de menace, comment pouvons nous occulter la prestation de Margaret Hamilton ? Jouant ici la Méchante Sorcière de l’Ouest, elle est ce classique de sorcière enfourchant balai volant, caquetant de façon machiavélique et affublée d’un iconique chapeau pointu. Et pour l’anecdote, l’actrice est d’ailleurs gravement brûlée durant le tournage en raison d’une plateforme défectueuse.

Certainement un des films les plus coûteux de la société de production M.G.M, Le Magicien d’Oz devient pourtant très vite un des plus grands films de la culture américaine. Il rafle les hautes places dans tous les prestigieux classements de films classiques. Si bien que le British Film Institute le classe parmi son Top 10 des films à avoir vu avant 14 ans.

Oui, Le Magicien d’Oz a cette aura de colosse du cinéma avec ses paillettes et son monde merveilleux. C’est un film éternel bien qu’un peu trop enfantin. Il sait être le divertissement plaisant survendu depuis déjà 80 ans.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.