Connect with us
Joue-la comme Beckham Joue-la comme Beckham

IDÉE DE FILM

Joue-la comme Beckham, la passion d’une jeune fille mis en danger – Idée de film

Published

on

Joue-la comme Beckham, le football avant tout

Lorsqu’on était enfant, on a tous regardé un film des dizaines et des dizaines de fois. Il pouvait être de n’importe quel genre, on ne s’en lassait jamais. Il se consommait comme une chanson qu’on écoute en boucle. Mais quand on est petit, notre avis sur le film était beaucoup moins prononcé que plus tard. On peut adorer un film qui est en fait moyen, voire nul. Puis en grandissant, on découvre de nouvelles choses, on se cultive et on revoit ce film. Avec le recul, on voit les défauts de ce film, mais la nostalgie nous prend et nous fait aimer le film. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un des films de mon enfance, Joue-la comme Beckham.

Jessminder “Jess”, 18 ans, est une fille indienne britannique vivant dans la banlieue ouest de Londres. Son amour du football et de la célèbre star du football David Beckham, joue un rôle important dans sa vie. Les parents de Jess ont de grands rêves pour elle. Ils veulent qu’elle réussisse et qu’elle devienne une “vraie fille indienne”. Ils veulent qu’elle aille à l’université pour devenir avocate et épouser un homme indien. Jess, souhaite toutefois devenir un joueuse de football professionnelle.

Elle joue au football dans le parc avec son meilleur ami, Tony, et ses amis mais sa mère ne doit pas le savoir. Elle joue très bien et n’hésite pas à humilier les garçons avec qui elle joue. Sa sœur Pinky, par contre, est plus intéressée par le shopping et son futur mariage qui occupe énormément la famille. Ses parents sont fiers d’elle car elle se dirige dans une carrière classique en prévoyant d’épouser un homme indien. Mais les parents de Jess pensent qu’elle ne devrait pas jouer football.

Joue-la comme Beckham est un succès au box-office avec 77 millions de dollars de recette

Elle devrait aider à préparer le mariage et se trouver un petit ami indien. Un jour alors qu’elle joue dans le parc, Jess est repéré par Jules, qui joue pour une femme équipe de football, les Harouns Hounslow. Comme la mère de Jess, la mère de Jules ne comprend pas l’amour de sa fille pour le football. Cependant, le père de Jules l’encourage à jouer au football et se réjouit que sa fille profite d’un sport qu’il aime aussi. Jess va donc intégrer l’équipe et devenir une pièce maîtresse de l’équipe allant jusqu’à faire des compétitions à l’étranger tout en mentant à ses parents. Jess va-t-elle réussir à jouer au foot sans que ces parents le sachent ?

Réalisé par Gurinder Chadha, Joue-la comme Beckham est un succès au box-office avec 77 millions de dollars de recette, pourtant le film est peu voire quasiment pas connu. Le film est selon le réalisatrice, le plus autobiographique qu’elle ait réalisé. Bien qu’elle n’ait pas joué au football, le film se passe dans le même quartier où elle a grandi. Ce film n’est pas qu’une histoire de sport, c’est une histoire de travail d’équipe, de discipline et de persévérance. Mais ses thèmes sont beaucoup plus larges. L’accent est mis sur les conflits culturels entre générations et tradition. Mais il est riche en matériel sur les relations.

Joue-la comme Beckham, un bon film à regarder, même si vous n’aimez pas forcément le football.

Il y a la peur, la déception, l’incompréhension, la jalousie, la colère, les préjugés raciaux et l’homophobie, mais aussi l’amitié, la compassion, l’amour et le pardon. Il existe une relation amoureuse très tendue entre l’héroïne et un héros. Le paquet entier est enveloppé dans l’humour sympathique et amené à une résolution réaliste. Les acteurs sont bons. On découvre deux actrices brillantes : Parminder Nagra et Keira Knightley qui forment un très bon duo d’amie. C’est d’ailleurs dans ces deux rôles que les actrices se sont révélées au grand public.

Joue-la comme Beckham a un message clair : peu importe ce que tes parents veulent que tu fasses, fais et réalise ce que tu aimes faire. Un message simple mais qui marche toujours à travers dans un long-métrage. Un bon film à regarder, même si vous n’aimez pas forcément le football.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.