Connect with us
Blue Jasmine Blue Jasmine

IDÉE DE FILM

Blue Jasmine – Une femme en reconstruction – Idée de film

Published

on

Blue Jasmine, une femme qui a tout perdu

Si vous êtes un mordu des films de Woody Allen, vous n’allez pas être déçus.

Jasmine emménage chez sa sœur Ginger dans les quartiers modestes de San Francisco, quittant son ancien quotidien. Les rues branchées de New-York, les dîners mondains, les boutiques de luxe… Mais pourquoi ? Parce que Jasmine est seule. Son mari, homme d’affaire fortuné, s’est suicidé en prison après avoir escroqué ses clients. Elle doit refaire sa vie car elle a tout perdu. Plus de maison, plus d’argent, même son fils lui a demandé de ne plus jamais lui adresser la parole. Jasmine va chercher un travail, elle pense donc devenir décoratrice intérieur mais se rend compte qu’il faut payer des études. Elle travaille donc en tant que réceptionniste pour un dentiste qui lui fait des avances. Jasmine est triste, elle pleure beaucoup. Elle boit tellement qu’elle se met à parler toute seule. Mais un jour elle rencontre un homme riche. Va-t-elle retrouver sa vie d’avant ?

Le film est le portrait d’une femme qui avait tout ce qu’elle voulait et qui perd tout du jour au lendemain. On le voit avec l’utilisation d’un montage parallèle entre la vie de rêve de Jasmine à New-York, et sa nouvelle vie, déstructurée à San Francisco. Une pratique courante dans les films de Woody Allen où l’on voit les différences entre la côte Est et Ouest. La côte Est se veut chic et bourgeoise quant à la côte Ouest elle se veut plus détendue et plus simple.

“Blue Jasmine est un excellent drame qui mérite d’être visionné !”

Jasmine est interprétée par Cate Blanchett qui nous fait une performance marquante ! Elle est prodigieuse en grande bourgeoise perdue et névrosée. Et pour cause, elle a eu l’Oscar de la meilleur actrice pour ce rôle. Elle joue avec précision une femme au bord du gouffre, toujours à deux doigts de fondre en larmes. Elle est l’élément marquant du film. Le spectateur s’attache rapidement à Jasmine, même si elle n’est pas parfaite. Ne pas oublier Sally Hawkins qui endosse le rôle de Ginger, la Californienne simple et rigolote : l’actrice britannique se fond en américaine avec succès.

Revenons à Woody Allen. Le réalisateur américain est un des meilleurs pour filmer le quotidien des gens. On pourrait presque se croire dans un documentaire tellement cette histoire a l’air d’être vraie. Il arrive avec minutie à refléter le quotidien de personnes qui pourraient être ennuyantes et les rend intéressante. Le film est puissant et s’inscrit dans la continuité de la filmographie de Woody Allen.

Les scènes sont réalistes, amenées par de très bons dialogues et des acteurs qui jouent parfaitement ensemble. En tout cas, c’est un très bon Woody Allen, et pourquoi pas le meilleur ?

Blue Jasmine est un excellent drame qui mérite d’être visionné !

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.