Connect with us
the Walking Dead the Walking Dead

CRITIQUE

The Walking Dead S08 E09: La lente agonie de Carl – La Critique

Published

on

Dimanche AMC a diffusé la suite de la saison 8 de The Walking Dead. Le public a enfin pu être scellé sur le sort du jeune Carl Grimes.

Nous étions restés sur notre fin, lors du dernier épisode de The Walking Dead. Negan avait réussi à s’échapper du Sanctuaire avec ses Saviors et à prend d’assaut La Colline, Le Royaume et Alexandria. Carl (aka Chandler Riggs) avait réussi à mettre à l’abri dans les égouts, tous les habitants d’Alexandria. Mais dans les dernières secondes, il dévoile à son père Rick (Andrew Lincoln) et Michonne (Danai Gurira), une vilaine morsure de walker sur son ventre. Un endroit impossible à amputer pour empêcher l’infection !

Depuis les rumeurs sur la mort du jeune Carl, fusaient de toutes parts ! Comme quoi il est immunisé contre le virus, ce n’est pas une morsure de Walker mais des chuchoteurs (des personnes se déguisant en walker)… Enfin bref toutes sortes de théories, plus improbables les unes que les autres. L’épisode 9 révèle enfin la vérité.

The Walking Dead : un destin toujours tragique pour Carl ?

the Walking Dead

Le plus jeune de la bande de survivants (hormis la bambine Judith) s’est bel et bien fait mordre par un walker affamé ! Lorsque Carl tente d’aider Siddiq, à en finir avec un groupe de rôdeurs, il est prit au piège par plusieurs d’entres eux.  Il tombe et se fait croquer par la mâchoire de l’un deux. La suite révèle ce que fait Carl après sa morsure. Une ribambelle de scènes touchantes, avec sa petite soeur Judith sont dévoilées. Ils se prennent en photo ensemble. Ils mettent leurs mains dans la peinture pour laisser une marque sur le perron. Carl la prend dans ses bras… Une facette très peu vue de Carl, où il dévoile tout l’amour et la tendresse qu’il a pour sa petite soeur. L’adolescent écrit une série de lettres, pour  faire ses adieux à sa famille et amis.

L’épisode se consacre ensuite sur la lenteur de sa mort, sa souffrance mais aussi tout ce qu’il a accompli pour sa communauté ! Quand les Saviors finissent l’attaque à Alexandria, les habitants décident d’aller se réfugier à la Colline. Carl ne pouvant pas être déplacé, Michonne et Rick restent avec lui jusqu’au bout. Ils le sortent des égouts et vont se réfugier dans les débris d’une maison. On comprend enfin  la signification des visions futuristes, que l’on voit depuis le début de la saison. C’est Carl qui décrit à son père, le futur heureux qui les attend. Il le remercie aussi, pour l’avoir aidé à devenir l’homme qu’il est aujourd’hui. Sans Rick, il serait sûrement devenu une personne sans émotion ni conscience. Dans la scène finale, le jeune homme se tire une balle pour en finir avec sa douleur.

Un avenir bien différent des Comics pour la série

the Walking Dead

AMC nous offrait un épisode très bien réalisé avec beaucoup de gros plans sur le visage des personnages. Notamment sur celui de Rick en larmes, après la mort de son fils. Rappelant ainsi sa réaction après la mort de Glenn et Abraham, où rongé par la culpabilité, il pleurait tout seul. Les scènes s’alternent aussi entre les derniers instants de Carl et la libération d’Ezekiel par Morgan et Carol au Royaume. Malgré tout le visionnage est très long avec peu d’action et de dialogues. Encore une fois ce n’était pas digne des premières saisons de The Walking Dead.

Dans les Comics Carl a un rôle déterminant pour la suite, remplaçant presque son père en tant que leader. Qui va donc prendre la place de ce personnage ? Et comment la guerre contre les Saviors va se finir ?

Pour voir plus de critiques

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.