Connect with us

CRITIQUE

LE PRIX DU SUCCÈS : Un scénario intéressant malmené par des acteurs faux – La Critique

Published

on

Le Prix Du Succès

EspritCine était à l’avant-première du dernier film de Teddy Lussi-Modeste, Le prix du succès, avec Tahar Rahim, Maïwenn et Roschdy Zem.

 

Brahim est un humoriste en pleine ascension. Sa réussite, il la doit à lui-même et à l’amour qu’il porte à Linda. Bon fils, il soutient les siens depuis toujours. Mais pour durer, Brahim doit sacrifier son grand frère, manager incontrôlable. Si l’échec peut coûter cher, Brahim va payer un tribut encore plus lourd au succès.

 

Le Prix du Succès a une ambiance sombre

 

Tahar Rahim crève l’écran par son talent ainsi que par son charme. De même, Roschdy Zem incarne son personnage de façon convaincante. Malheureusement, le jeu des autres acteurs sonne faux. Plusieurs clichés agrémentés de quelques longueurs peuvent déranger voire même agacer le spectateur.

Tout au long du film, la tension, accentuée par la musique sombre, est palpable, voire omniprésente. De quoi vous miner le moral !

Les mouvements de caméra, très (trop?) nombreux, provoquent un sentiment d’instabilité, renforcé par le caractère du frère, ainsi que par la carrière “précaire” de l’humoriste. Caméra portée, travellings et panoramiques nous suggèrent que la situation est instable tout comme la gloire de Brahim peut être éphémère s’il ne fait pas les bons choix.

 

“Une approche originale” – Le Prix du succès

 

Malgré ces points négatifs, le sujet abordé reste intéressant puisqu’il montre l’envers du décor du show-business. Déjà vu, me direz-vous ! Sauf que Teddy Lussi-Modeste met en avant la pression familiale, aspect que l’on voit assez peu dans ce genre de film. En effet nous sommes habitués à ce que l’exigence des fans soit mise en avant. Ce sujet est légèrement abordé mais reste très secondaire. Un des amis de Brahim le souligne d’ailleurs avec cette réplique : « Les ennemis c’est pas eux, les ennemis c’est ceux que l’on aime le plus ».

Soulignons également le fait que la tendresse du couple Brahim/Linda apporte la touche d’émotion qui se fait désirer. Vous ne manquerez certainement pas de vous attacher à Brahim, le seul personnage qui offre plusieurs facettes de sa personnalité, contrastant avec les autres qui, il faut l’avouer, sont plutôt lisses.

 

Le Prix du Succès est un mélange de plusieurs clichés

 

Artistiquement, l’hybridation des images, bien que très peu développée, est intéressante. Nous naviguons entre des vidéos prises avec un téléphone portable, documentaires et interviews. Nous sommes ainsi transportés dans un mélange de qualité et de formats qui reflète notre consommation actuelle d’images. Notamment postées quotidiennement sur YouTube ou sur les réseaux sociaux. C’était d’ailleurs la volonté de Teddy Lussi-Modeste pour qui « il [..]semblait normal que ce geste contemporain soit présent dans le film, d’autant que les personnages ont certainement joué avec ce type d’images pour construire ou consolider leur célébrité ».

En définitive, Le prix du succès est un drame qui ne se distingue pas par son jeu d’acteurs mais qui peut être au goût d’un public qui ne craint pas d’être confronté à certains clichés ainsi qu’à une ambiance assez sombre et pas toujours joyeuse.

Avis sur le film
  • Scénario
  • Casting
  • Durée du film
3.3
Envoi
User Review
0 (0 votes)
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.