Connect with us
Miraï ma petite soeur Miraï ma petite soeur

CRITIQUES

Miraï, ma petite sœur : Une film d’animation d’une finesse renversante – La Critique

Published

on

Miraï, ma petite sœur : une jolie animation familiale !

Miraï, ma petite sœur” est un film réalisé par le célèbre réalisateur japonais, Mamoru Hosoda. Il a réalisé les très appréciés et réussis “Summer Wars”, “les Enfants Loups” et “le Garçon et la bête. Avec “Miraï, ma petite sœur”, Mamoru Hosoda signe un joli petit film sur la famille, qui s’agrandit et sur la transmission générationnelle.

Ce dessin animé narre le ressenti d’abandon et l’attitude des enfants uniques, à l’arrivée d’un frère ou d’une sœur, au sein d’une famille.

Kun a 4 ans et est un petit garçon heureux et passionné de trains. Très enthousiaste, à l’idée de rencontrer sa petite sœur, il déchantera rapidement lorsqu’il se rendra compte que ce bébé monopolise l’attention de ses parents. Il se repliera peu à peu sur lui-même. A la fois, jaloux et triste, il n’arrivera pas à se faire entendre de ses parents ; allant même jusqu’à frapper Miraï avec ses jouets, avant d’exploser de rage.

A chaque caprice et plus précisément à chaque crise de colère, il se réfugiera dans son jardin, où se trouve un arbre magique. Kun sera alors propulsé dans un monde fantastique où se mêleront passé et futur. Il rencontrera, tour à tour, ses proches à différents âges de leur vie (sa mère, son grand-père mais surtout la version adolescente de sa sœur, Miraï). Kun prendra ainsi conscience de l’importance de la famille, pour définitivement accepter sa petite sœur. A travers ces aventures, Kun découvrira sa propre histoire.

Mamoru Hosoda dresse aussi le portrait d’une famille japonaise moderne. Le père, totalement dépassé, est un architecte qui a opté pour le télétravail, pour s’occuper de ses 2 enfants et des tâches ménagères de la maison. Tandis que la mère, souvent épuisée et agacée, a repris son activité professionnelle, peu de temps après son accouchement.

Miraï, ma petite sœur” s’avère être au final, une jolie parabole sur la famille qui s’agrandit à travers le regard de Kun. Ce film d’animation est riche en images, mais aussi en métaphores.

L’ensemble a beaucoup de charme, le graphisme est juste impeccable et d’une finesse renversante. Entre humour et émotions, les allers-retours dans le temps fonctionnent joliment. Seuls les cris et pleurs nous lassent un peu. Ce dessin animé n’est pas surprenant, excepté le passage cauchemardesque, faisant office de dernière épreuve, pour le petit Kun.

Lorsque j’ai découvert “Miraï, ma petite sœur“, j’étais accompagnée de ma fille et ses amies âgées de 5 ans. La projection en avant-première était en japonais et sous-titrée. Et les princesses qui m’accompagnaient, n’étaient pas bilingues et ne savaient pas lire non plus… Imaginez un peu, ma surprise tout au long de ce dessin animé. Elles ont non seulement compris l’histoire en japonais mais en plus, elles riaient (certaines devaient se reconnaître en Kun). Nous avons beaucoup apprécié et nous vous le recommandons vivement !

Je vous conseille donc de profiter de vos prochaines vacances de fin d’année, en famille ou entre amis, pour aller voir cette magnifique animation japonaise en français. “Miraï, ma petite sœur” convient aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Il sortira en salle le 26 décembre 2018 !

 

Avis sur le film
  • Scénario
  • Casting
  • Durée du film
4.7
Envoi
User Review
0 (0 votes)
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.