Connect with us

CRITIQUE

L’UN DANS L’AUTRE : Une comédie d’ “esprit”- La Critique

Published

on

L'un dans l'autre

EspritCine était à l’avant première de L’UN DANS L’AUTRE de Bruno Chiche, avec Louise Bourgoin, Stéphane de Groodt, Aure Atika et PEF. Sortie dans le salles prévue le 20 septembre !

Déjà, commençons par l’histoire de ce film : Deux couples, Pierre et Aimée, et Eric et Pénélope, partagent tous les quatre plusieurs années d’amitié sans nuages. Seul souci, Pierre et Pénélope sont devenus amants… La situation devenant intenable, ils décident de rompre… Cependant, après une ultime nuit d’amour passionnée, le sort leur joue un tour : Pierre et Pénélope se réveillent chacun dans le corps de l’autre ! Pour protéger leur secret, ils se retrouvent à devoir chacun vivre la vie de l’autre. C’est le début des complications…

Une comédie classique dans sa forme

Bruno Chiche, le réalisateur de L’UN DANS L’AUTRE, signe une comédie classique dans sa forme. En effet, deux couples d’amis, un adultère, rien de plus banal. La seule subtilité est l’échange de corps (plutôt d’esprit selon moi) qui arrive comme par magie (dans le sens vrai du terme !). Mais nous en reparlerons plus bas. S’ensuit une succession de quiproquos entre sourires et rires. C’est clairement une comédie pour ne pas réfléchir pendant 1h25. Même si au détour de certaines scènes, on sent que le réalisateur a envie que le spectateur se pose des questions sur certains aspects de l’homme et de la femme.

Une histoire fine dans le fond

Le réalisateur a été un peu plus malin dans son film “body swap” (échange de corps) sur un point. Contrairement à un long-métrage plutôt destiné aux jeunes comme “Freaky Friday” ou une fille échangeait son corps avec sa mère, Bruno Chiche à évité beaucoup de clichés. Pas mal de thèmes différents sont abordés dans L’UN DANS L’AUTRE. Le travail, la sexualité, les problèmes intimes des femmes, tout est passé en revue. Mais de façon drôle et fin. Pas de gros clichés bien lourds. Certains sont inévitables comme lorsque dans une scène, une femme qui souhaite négocier un contrat déboutonne son chemisier. Mais la chute est à chaque fois est plutôt bien trouvée.

Des acteurs au diapason

Le plus gros point fort de L’UN DANS L’AUTRE, ce sont les acteurs ! L’ exercice difficile de l’échange du corps, et de jouer tout le long du film une personne différente (Louise Bourgoin en Stéphane de Groodt et inversement) est très bien interprété par les deux acteurs. Les deux rôles secondaires (Aure Atika et PEF) ont aussi su trouver leur place en conjoint ne comprenant clairement rien ! Leur mari et femme respectifs ont changé dans leur façon de se comporter et de parler, mais ils ne savent bien évidemment pas pourquoi.

En conclusion, L’UN DANS L’AUTRE n’est pas un film indispensable. Si vous voulez passer un bon moment pendant 1h25, et ne pas vous prendre la tête avec des réflexions métaphysiques allez-y ! Si vous voulez rire et pourquoi pas comparer certains aspects réels dans la vie privée et professionnelle d’une femme et d’un homme avec votre conjoint allez-y ! Sinon passez votre chemin, vous n’allez rien trouver de bien croustillant !

 

Avis sur le film
  • Scénario
  • Casting
  • Durée du film
4.3
Envoi
User Review
0 (0 votes)
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.