Connect with us

CRITIQUES

Le Poulain : une comédie politique ! – La Critique

Published

on

Le Poulain dans un univers impitoyable !

Le Poulain est le premier long métrage de Mathieu Sapin, dessinateur et auteur de BD, connu pour le “Supermugeman” et “Gérard”. Il a co-signé ce scénario avec Noé Debré, connu pour les scripts des “Cowboys”, de “Dheepan” ou encore des “Problemos”.

Le Poulain a été présenté, en avant-première au festival du film francophone d’Angoulême 2018. Il est sorti dans les salles le 19 septembre 2018. Cette comédie politique rassemble une belle brochette d’acteurs, dont Alexandra Lamy (Agnès Karadzic), Finnegan Oldfield (Arnaud Jaurès), Valérie Karsenti (Catherine Beressi).

Arnaud Jaurès, un jeune homme de 25 ans quadrilingue, est propulsé dans l’équipe d’une campagne présidentielle. Il se retrouve parachuté par hasard dans ce milieu, sans en connaître les codes et sans en avoir l’envie particulière.

Malgré un patronyme prédestiné qui l’embarrasse plutôt ( il prétend n’avoir aucun lien de parenté avec l’illustre politicien), il deviendra l’assistant d’Agnès Karadzic, directrice de la communication. L’intransigeante Agnès, aussi cynique que froide, est une femme de pouvoir et d’expérience qui l’attire et le fascine.

Elle l’initiera aux tactiques de campagne. A ses côtés, il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l’équipe. Abandonnant peu à peu sa naïveté, il gravira les échelons jusqu’à un poste très stratégique.

Finnegan Oldfield confirme l’étendue de son talent, en passant avec naturel de la naïveté la plus pure à l’apprentissage des coups bas et des manipulations. Alexandra Lamy réunit certes bien des atouts pour éduquer et séduire ce “poulain” mais ne parvient pas à gommer l’mage gentiment populaire qu’elle véhicule depuis le début de sa carrière et qui nuit à son statut de politicienne aux dents longues.

Les surprises surgissent notamment du côté des seconds rôles. En effet, Valérie Karsenti nous charme avec son personnage à double facette. Quant à Gilles Cohen, il s’investit totalement dans son rôle de candidat en campagne. De plus, il est affublé d’une mère possessive mais craquante, que Brigitte Roüan interprète avec un bonheur communicatif.

Le Poulain évoque une satire de la vie politique, de manière loufoque et ironique. Il s’agit d’une fable sur les arcanes du pouvoir politique, avant des élections présidentielles.

Le Poulain a eu l’opportunité de tourner en décor réel… à l’Elysée ! De part son expérience passée pour sa BD, Mathieu Sapin qui rêvait d’amener son personnage, sous les dorures du palais de l’Elysée, et a réussi son pari. D’ailleurs, le personnage d’Arnaud, montera haut dans le vestibule, où trônent les tableaux des présidents disparus de la Ve République.

Nicolas Perac signe la musique de ce premier long métrage.

Le Poulain est une incursion joyeuse et mordante dans les coulisses du pouvoir. Ce long métrage maîtrise aisément les références cinéma et séries que celles du monde.

Alors que bien des gouvernements nous promettent la parité depuis tant d’années, sans y parvenir, Mathieu Sapin a réussi le bel exploit ! Installer une femme, au plus au sommet de l’état, le temps d’une comédie.

Le Poulain se révèle être une bonne comédie grinçante sur l’envers du décor politique. A mi-chemin entre “Quai d’Orsay”, “La Conquête” et la série “Le Baron Noir”, le véritable héros n’est en fait qu’une héroïne, qu’on adore détester.

BANDE-ANNONCE 

Avis sur le film
  • Scénario
  • Casting
  • Durée du film
3.8
Envoi
User Review
0 (0 votes)
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.