Connect with us
House of Cards saison 6 House of Cards saison 6

CRITIQUES

House Of Cards saison 6 : Une ultime saison pratiquement décevante – La Critique

Published

on

House Of Cards saison 6 : Un début lent… avec un final sous tension

Alors que Kevin Spacey a dû quitter la présidence d’House Of Cards à cause de problèmes d’éthique dirons-nous, Netflix a tout de même décidé de continuer l’aventure avec une sixième saison. Et c’est ainsi que Robin Whrigt prend le contrôle du pouvoir.

Prétextant la mort de son mari de façon soudaine dans sa chambre, Claire Underwood hérite de son défunt époux mais également du pouvoir de la Présidence. Cependant, est-elle réellement franche sur la mort de Frank? Le pouvoir lui est-il dû?

Comme chaque saison, cette nouvelle saison d’ House of Cards joue sur les dissimulations, le secret, le mensonge d’Etat et le meurtre. Cependant deux points noirs montrent leurs bouts de leurs nez: un démarrage beaucoup trop lent, et un manque plus que certains de Kevin Spacey.

Beaucoup trop mou effectivement. Il faut attendre le cinquième épisode avant de comprendre et d’avoir un mouvement un tontiné intrigant. On arrive même à décrocher. De plus, même si Robin Wright crève l’écran à la fin de la saison par sa beauté et son charisme, un manque apparaît. Kevin Spacey est House Of Cards. Ce qui coince probablement c’est que la production n’a pas affronté à bras le corps la mort de Franck. Il nous manque une phase importante de la vie de la série TV. Il nous manque surtout une réelle explication, précise. Puis, le problème russe, des médias contrôlés par des riches cadres, et le passé de Claire… Rien n’est détaillé. Tout va vite.

Le réalisateur a conservé les codes de la série pour éviter de trop nous perdre, comme les pensées retransmises aux téléspectateurs en direct. S’ajoute à cela comme toujours un cran sur l’actualité. Ainsi, vous y verrez de gros clins deuil sur le mouvement #metoo ou encore sur une société qui se révolutionne par le féminisme.

Frank est là grâce à Doug Stamper. A défaut de sa présence, Doug Stamper est Franck. Quand vous visionnerez cette ultime saison pensez-y. Notamment la scène finale… qui implicitement nous donne le regret d’une production désemparée.

La saison 6 d’House Of Cards marque ainsi la fin d’une épopée fantastique. Cinq saisons magiques et une sixième plus compliquée dirons-nous…

Avis sur la série TV
  • Scénario
  • Casting
  • Durée du film
4
Envoi
User Review
0 (0 votes)
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.