Connect with us
sans un bruit sans un bruit

CRITIQUES

Sans un bruit : Tais-toi ou meurs! – La Critique

Published

on

Un univers silencieux où la tension est à son comble!

sans un bruit affiche

Sans un bruit est le petit dernier du cinéma d’horreur, réalisé avec un budget d’à peine 17 millions de dollars. C’est le troisième film de John Krasinski (Detroit) également acteur principal du film. Il est accompagné à l’écran par Emily Blunt (La fille du train, Sicario),  Millicent Simmonds et Noah Jupe.

Voici le pitch: Dans un futur proche, l’humanité a été décimée par de mystérieuses et féroces créatures ultra-sensibles aux sons. La famille Abbott tente de survivre dans une maison isolée et dans le silence absolue.

“Un rythme effréné et une tension constante”

Même si l’idée des monstres qui se repèrent aux sons a déjà été exploitée dans d’autres films comme The Descent ou Rec, le scénario de Sans un bruit reste original. En effet, la totalité du film est plongée dans le silence, les personnages utilisent la langue des signes et chaque source de bruit est bannie de leur vie. Le spectateur est donc constamment aux aguets du moindre son et sa concentration est au maximum. Un environnement qui ne peut être que bénéfique à l’atmosphère et à la tension qui règne dans le film. Le scénario prend donc un plaisir évident à faire sursauter le spectateur et multiplie les jump scare et les surprises.

Le rythme est constant, pas de longueur, pas de temps mort. A chaque instant où notre attention s’affaiblit, le réalisateur en remet une couche et nous offre une scène angoissante et efficace (scène de l’accouchement ou des enfants prisonniers du mais ).

sans un bruit

“Un thème qui s’épuise et des effets spéciaux à revoir”

Le thème de Sans un bruit est le silence, le silence pour survivre! Et là , le scénario manque de cohérence et de finesse. Lors de certaines scènes les créatures ignorent certains éléments sonores beaucoup trop grossiers. Des failles qui se répètent tout au long du film. Quand au design de ces créatures même si convaincant, il reste sans surprise. L’absence ou l’ombre de ces créatures restent plus effrayantes que les créatures elles mêmes. Au passage bien trop présentes dans le cadre à mon gout.

Enfin le très gros défaut de Sans un bruit pour moi reste cette morale de l’amour et de la famille plus fort que tout. La thématique de l’amour et de la famille sont bien trop présentes. Et on en rajoute ! Il faut s’aimer pour survivre, il faut être soudé etc etc etc Et bien moi ça me fait un peu vomir et ça m’ôte légèrement cette angoisse et cette tension qui règne dans le film. Néanmoins chacun se fera son opinion de ce débordement d’amour familial!

 

Pour conclure, Sans un bruit est un bon film de genre où la tension constante et le rythme effréné vous permettra d’oublier les petites incohérences du scénario.

 

Powered by WP Review
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.