Connect with us

CRITIQUE

UNE SUITE QUI DÉRANGE LE TEMPS DE L’ACTION c’est maintenant !- La Critique

Published

on

une suite qui dérange le temps de l'action

« Il se produit énormément de chose positives. Les bases sont posées mais ça ne suffit pas » – Al Gore, Une suite qui dérange le temps de l’action

Onze années après Une Vérité qui Dérange, Al Gore revient à la charge avec un nouveau film plus que palpitant , une suite qui dérange le temps de l’action.

Un combat de longue haleine, qui vaut le coup d’être vécu. À travers ce deuxième documentaire, l’ancien Vice-Président des États-Unis nous explique son combat, de ses premiers stages aux interviews télévisées jusqu’à sa vie privée. L’enjeu est de taille. Comme il le dit si bien, nous ne pouvons pas rater le coche une énième fois. Son combat depuis 1992 n’a cessé de perdurer, des petites victoires face à deux gros échecs.

Une suite qui dérange le temps de l’action nous montre les coulisses mais également la face publique de la COP 21, des attentats en France, puis des multiples catastrophes dans le monde notamment en Floride, Chine ou encore en Afrique. On y découvre également la difficulté de l’Inde à rejoindre la masse du changement, et le combat d’ Al Gore à les faire rentrer dans le moule. Sincérité et vérité sont les maîtres mots.

Le lien de cause à effet est indéniable. La nature reprend les droits dont nous avons plus que profité. Voilà grosso modo le spitch.

Une suite qui dérange le temps de l’action provoque de la tristesse, d’énervement mais surtout un goût amer. Pourquoi? C’est justement le bon mot. Pourquoi un seul homme accompagné d’un groupe minime essaie de nous sauver? Pourquoi ne pas réagir à notre propre échelle? Le documentaire est un exemple à suivre.

Images saisissantes, discours éloquents accompagne une vérité qui dérange. Le temps de l’action c’est maintenant. Il faut voir cette suite. Ce n’est pas un conseil mais une prescription.

 

Powered by WP Review
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *