Connect with us

IDÉES DE FILM

THOR : Mon coup de foudre presque parfait – Idée de film

Published

on

THOR

THOR m’avait en apparence emballé

 

Six ans plus tard, deux films au compteur, THOR est de retour pour un troisième coup de tonnerre. Très loin des deux premiers, nous découvrirons un héros complètement dépoussiéré aussi bien scénaristiquement parlant que par un visuel agressivement coloré.

C’est d’ailleurs le bon moment de revenir sur le meilleur film de la franchise, et certainement de très loin, THOR . Pourquoi ? Car le premier est souvent le meilleur est surtout que le suivant n’a pas été à la hauteur de nos attentes.

Même si on ne peut le nier, Chris Hemsworth est LE beau gosse musclé des Avengers, il n’a pas totalement conquis le public dans ses propositions solo. Je ne vais pas m’enfoncer dans les stats, réactions du public et tutti quanti puisque nous vous avons concocté un RECAP tout beau tout chaud.

Découvert le 27 avril 2011 dans nos belles salles de cinéma, Thor m’avait plutôt emballé. Du moins, je sentais le potentiel d’un héros. Surtout qu’il n’a jamais été exploité à sa juste valeur. Pour preuve, je vous invite à lire notre Nanar Connection sur ALMIGHTY THOR . I-N-C-O-N-T-O-U-R-N-A-B-L-E !

Comme tout bon aficionados des blockbusters Marvel et surtout grand lecteur des comics, j’étais à une place de choix dans la salle. Entouré de fans comme moi, avides d’images fantastiques et à la découverte de Mjolnir, ainsi que de jeunes minettes dont les pectoraux et biceps de THOR faisaient chaviraient les cœurs à chaque mouvement. Autant vous dire que ce savant mélange de geeks et adolescentes en tous genres était plutôt, comment dire, bizarre. Bref ça c’était pour le côté humour.

 

J’avoue que sans THOR il n’y aurait pas d’AVENGERS

 

Passons au film. Porté par un casting intéressant, notamment Natalie Portman et Anthony Hopkins,  il a été la hauteur de nos attentes. On y découvre un décalage entre le monde moderne et un Dieu qui débarque dans un lieu où il ignore toutes coutumes. L’humour s’axe sur cette faille. Et ça a fonctionné! Thor se retrouve banni d’Asgaard et  perd ses pouvoirs. Mise à pars devenir un homme, il ne pourra pas récupérer son Marteau et devenir le héros que l’on connait maintenant. Comme quoi, il faut du temps et passer par de nombreuses épreuves pour devenir une icône.

Jeté sur la Terre pour se remettre en question, ce premier opus est venu poser les bases. Cupide et intrépide dans un premier temps, puis mature et réfléchis, nous le voyons évoluer tout au long du film. Et cette évolution c’est suivi aussi bien dans la suite que dans les Avengers respectifs. Le réalisateur Kenneth Branagh a tout de même fait le job.

Nous pouvons quand même avoué que sans thor il n’y aurait rien eu de plus ! Et oui les amis. THOR a mis en scène le plus grand méchant de l’univers Marvel à ce jour LOKI . Certes, nous attendons le big boss THANOS qui tarde à se montrer. Loki par si, Loki par-là Tom Hiddleston est partout.

Puis c’est le lever de rideau. Même s’il ne m’a pas totalement conquis, le premier film est de loin, le meilleur. Mélangeant humour et scénario respecté, j’ai passé un bon moment.

Découvrez notre Recap sur la franchise du Dieu du Tonnerre!

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *