Connect with us

CRITIQUE

KNOCK : Un film d’époque moderne – La Critique

Published

on

Knock

EspritCine était à l’avant-première de KNOCK de Lorraine Lévy, avec Omar Sy. A retrouver dans les salles obscures à partir du 18 Octobre !

 

Déjà commençons par le principal : l’histoire du film ! La voici : Knock est un ex-filou qui est devenu médecin. Il arrive ainsi dans le village de Saint-Maurice pour essayer de faire sa fortune. Pour cela, il va faire croire à la population que tout bien portant est un malade qui s’ignore. Il va donc trouver à tout le monde une maladie imaginaire ou réelle dont il souffre ! Avec toute sa séduction, il est sur le point de parvenir à ses fins. Mais son passé va le rattraper ainsi que les sentiments du cœur….

 

Un film d’époque moderne

 

KNOCK est un film d’époque, l’histoire de base datant d’une pièce de 1923. La réalisatrice a décidé de déplacer le propos en 1950 car elle a tout changé ou presque dans ce KNOCK-là par rapport à l’original ! Le premier était méchant, et faisait même peur. Celui d’Omar Sy est doux, gentil, attachant, malgré la fortune qu’il  essaie de se construire sur le dos des pauvres habitants de ce village. Tous les décors sont donc anciens. Les tenues, ainsi que les lieux comme la pharmacie, le cabinet de consultation ou même la poste. Mais ce n’est pas un ancien « vieillot » si vous voyez ce que je veux dire. Nous n’avons aucun souci à rentrer dans ce village, et voir la vie de ses habitants. Mais c’est aussi peut-être la le problème majeur de ce film pour ma part. Des anachronismes peuvent pointer le bout de leur nez en se demandant si c’était vraiment comme ceci à l’époque… Et l’on voit la vie de ses habitants, certes, mais l’on n’y rentre pas totalement…

 

Bonne histoire, mais difficile de rentrer à l’intérieur…

 

Comme je le disais précédemment, l’on n’a aucun souci pour rentrer dans ce village de Saint-Maurice mais l’on a un peu plus de mal à rentrer dans l’histoire, aussi bonne soit-elle… Oui, Knock a un bon fond même s’il veut extraire beaucoup d’argent aux villageois en leur mentant… Mais je suis resté en dehors de cette fable. Je ne me suis pas senti happé par l’histoire racontée par Lorraine Lévy. Alors oui, ceux qui connaissent la pièce de 1923 vont reconnaitre des personnages et certaines situations.  On suit le fil sans déplaisir, mais on ne rentre pas dedans pour vivre avec les personnages.

 

Une troupe au diapason

 

Le point fort : la troupe. C’est comme cela que la réalisatrice souhaite parler de ces acteurs. Ce n’est pas un Alex Lutz, une Hélène Vincent ou une Ana Girardot. C’est vraiment une troupe, au diapason autour d’Omar Sy en meneur de celle-ci ! Tous les acteurs jouent vraiment très bien leurs rôles respectifs ! Ils ont tous leurs caractères bien définis et pas forcément caricaturaux. On se sentirait bien dans cette troupe, et dans ce village !

En conclusion, le gros point fort est le casting ! L’histoire est bonne, mais malheureusement, on reste un peu sur notre faim en ne rentrant pas totalement dans celle-ci, et c’est plutôt dommage. Un film que l’on suit sans déplaisir, mais à la fin du générique, il nous en manque un peu quand même….

 

Découvrez notre interview vidéo et écrite de Lorraine Levy, Omar Sy et Hélène Vincent !

Powered by WP Review
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *