Connect with us

ACTUALITÉS

Jean Rochefort, un comédien remarquable qui a marqué ma vie de cinéphile

Published

on

Jean Rochefort

Jean Rochefort, un comédien remarquable

 

Que dire… Je crois que personne ne s’y attendait et pourtant, sur les réseaux sociaux, il était indiqué « Jean Rochefort est décédé ». Quel choc !

Il rejoint dès lors, ses vieux copains, Claude Rich, Victor Lanoux ainsi que Mireille Darc. Des acteurs incroyables qui resteront gravé dans nos mémoires.

De primes abords, son décès est passé comme un train de la SNCF. Je n’ai compris que bien plus tard, qu’il allait énormément manquer au cinéma français et par conséquent beaucoup me manquer. Moi, jeune visiteur des salles obscures, qui se délectait à chaque fois que je l’entendais dire une réplique.

En rentrant du travail, j’ai commencé à y penser. En même temps, vu la circulation avec les transports en commun, je dois dire que j’ai eu beaucoup de temps pour me remémorer certaines de ses entrevues, certaines de ses scènes, certains de ses dialogues.

Puis, j’ai jugé bon de me poser et d’écrire quelque chose.

J’aurais aimé vous dire, la phrase typique « Avec ma plus belle plume, j’ai commencé à écrire ces quelques mots ». Toutefois, n’ayant pas de cahier, ni de crayon sur moi, je me contente de vous relater que j’ai utilisé mon ordinateur.

 

Lettre à Monsieur Jean Rochefort

 

Monsieur,

Je dois avouer que c’est idiot de vous écrire maintenant, sachant que je n’aurai pas de retour de votre part.

Cependant, il fallait que je vous confie quelque chose d’important. Bien évidemment, j’aurais aimé vous le dire de vive voix. Malheureusement, l’occasion ne s’est jamais présentée.

Bon, je me lance.

Vous étiez un comédien comme on n’en fait plus. Vous aviez le sens de l’autodérision et de la répartie. Toujours le mot juste, la réplique qui va bien, le petit regard coquin en coin.

Moi aussi, j’ai regardé un épisode de Joséphine, Ange Gardien et de même, je me suis demandé pourquoi on produisait cela. Un assassinat rétinien et cérébral.

Vous aimiez jouer avec les mots. D’ailleurs, vos différentes interprétations dans « Le Boloss des Belles Lettres » me laissaient à chaque fois sans voix. Quiconque peut refaire cela ? Il faudrait chercher, creuser et peut-être que quelques-uns sortiront leur épingle du jeu, dans ce fameux cinéma français.

De plus, j’adorais regarder vos films, car vos personnages se retrouvaient constamment dans des situations rocambolesques. Vous étiez pour moi, un gentil séducteur maladroit. Vous tombiez dénues lorsqu’une femme essayait de vous charmer et vous faisiez l’innocent. Toutefois, vous profitiez bien de la situation.

En effet, tout le monde se rappelle d’un Eléphant ça trompe énormément. Votre personnage a quand même séduit celui d’Annie Duperey

Mais, bizarrement, aujourd’hui, je me suis souvenu d’un film. Lorsque mon frère m’a envoyé un message disant qu’il était attristé par votre disparition, il vous a appelé « Le Nonce ».

Ah, « L »Héritier » ! Etant un fan de Belmondo, comment oublier ce film. Vous formiez un tandem magique.

En fait, je cause beaucoup et je perds le fil de ma lettre.

Ce que j’aurais aimé vous dire en face-à-face, c’est que vous faites parti des comédiens qu’on n’oubliera pas. Vous allez beaucoup nous manquer.

Adieu Monsieur Jean Rochefort.

 

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *