Connect with us

CRITIQUE

ÉPOUSE-MOI MON POTE : Une bonne comédie de potes ! – La Critique

Published

on

Épouse-moi mon pote

EspritCiné était à l’avant-première de ÉPOUSE-MOI MON POTE de et avec Tarek Boudali et Philippe Lacheau. Sortie dans les salles prévue le 25 Octobre !

 

Avant tout, vous vous demandez quelle est l’histoire de ce long-métrage ? Voici un petit recap : Yassine, jeune étudiant marocain, vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa, et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc…

 

Une comédie dans la veine de « La Bande à Fifi »

 

Clairement, après vision de la bande-annonce, vous vous dites que ce film va ressembler aux autres comédies de « La Bande à Fifi », que ce soit les « Babysitting » ou « Alibi.com »? Et vous avez raison ! En revanche, pas de Philippe Lacheau derrière la caméra, mais Tarek Boudali pour son premier film en tant que réalisateur ! Et il s’en sort franchement bien, même si le film est sans surprise. Des gags quasiment à chaque scène, l’histoire de ce couple de potes enchaîne quiproquos, malentendus et mensonges. Ne vous attendez pas à réfléchir non plus. Ça ne vous arrivera pas pendant ce film qui est vraiment pour de la détente pure et simple !

 

Des clichés un peu poussés

 

Le point un peu négatif de cette comédie de potes à voir entre potes qu’est ÉPOUSE-MOI MON POTE, sont les clichés. Comment aborder le thème de deux amis qui font un mariage blanc gay sans clichés ? C’est difficile voire impossible. Et là, il y en a quand même un peu ! Alors oui, c’est pour servir le propos de deux hétéros (à la base) qui font semblant d’être gay. Mais je pense que certains d’entre eux auraient pu être évités. Notamment sur des tenues portées pendant le film (oui tous les gays ne s’habillent pas en shorty ou ne sont pas complètement hystériques en boîte de nuit).

Mais comme le dit Tarek Boudali, en aucun cas il n’a voulu, pendant ce film, blesser quelqu’un. Que ce soit les personnes qui peuvent faire un mariage blanc, ou la communauté gay. Et il a d’ailleurs fait très attention que les clichés ne soient pas poussés à l’extrême. Qu’il ne s’agisse pas complètement d’un film caricatural en stigmatisant une population. Cela se calme d’ailleurs dans la deuxième partie, après une phrase prononcée par Charlotte Gabris. Et c’est également la force du film !

 

Les acteurs : une bande de potes

 

Le plus gros point positif de ce film ? Les acteurs ! Ca se voit qu’ils s’entendent très bien, qu’ils ont pris plaisir à jouer ensemble et ça se ressent immédiatement à l’écran ! On n’était jamais à l’abri de voir surgir un fou rire au détour d’une scène (comme la scène finale mais chut je ne vous ai rien dit). Les acteurs font totalement confiance à Tarek, et par moments on se demande si c’est joué, ou si c’est juste une bande de potes qui discute, qui font des choses pour délirer et qu’il y a caméra posée là ! Petit clin d’œil pour deux chanteurs qui ont un tout petit rôle dans le film, mais que ca m’a fait plaisir de retrouver : Camille Lou et David Ban. Très petit rôle mais bien interprété !

Conclusion :  ÉPOUSE-MOI MON POTE est une bonne comédie de rentrée ! Un pari réussi pour le premier long-métrage de Tarek Boudali, surtout après les cartons « Alibi.com » et les Babysitting. A aller voir entre potes un week-end, juste pour se marrer avant de se faire un restaurant !

 

Découvrez notre interview de Tarek Boudali, Philippe Lacheau et Andy Rowski !

 

Powered by WP Review
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *